• Les "néo-martyrs"

    Les quatre premiers siècles de l'Eglise sont jonchés du cadavre des martyrs massacrés par l'Autorité politique païenne, qu'elle soit romaine ou perse. Puis, avec la conversion de Constantin et "l'édit de Milan", avec surtout le règne de Théodose, le Temps des martyrs sembla toucher à sa fin : on pouvait vivre chrétien et en sureté. Le terme "martyr" servit cependant encore, jusqu'à la fin de la période iconoclaste.
    Puis, vint l'islam. Et de nouveau, par périodes, les chrétiens furent sommés de choisir. Et de nouveau, il y eut des martyrs : des "nouveaux martyrs", ou "néo-martyrs".
    Le communisme, lui aussi, (pour ne prendre qu'un exemple) a persécuté les chrétiens, et innombrables sont ses victimes, eux aussi "néo-martyrs".
    Ici, eu égard au thème du blog, nous n'aborderons que les martyrs chrétiens liés à l'islam, et ce schématiquement en trois périodes : des débuts de l'islam jusqu'à la chute de l'Empire byzantin (1453), de la chute de l'Empire byzantin à la chute de l'Empire ottoman (1923) et enfin jusqu'à nos jours.



    Jusqu'à la prise de Constantinople

    Conversion et martyre du prince Al-Hashimi de Bagdad : traduction française par Al-Bossikad

    Martyre de Michel le Sabaïte : traduction française de son martyre par le frère Théognoste 

    Le cousin du Calife : Traduction française d'Albocicade ; Texte grec et traduction latine du texte de Grégoire le Décapolite in PG 100. 1201-1212.

    Ahmet, Témoin Du Christ : Les martyrs Ahmet le calligraphe et Ahmet le moine, témoins du Christ

    Ruwah-Antoine (Rawh al-Qurashi) : Traduction française par I. Dick.

    Pierre de Capitolias : petite présentation, accès à la traduction partielle anglaise.


    Elias : a Christian craftsman, born in Baalbek but making his home in Damascus, he was (wrongly) suspected of having renounced his faith at a party at which he had undone his (distinclively Christian) bell. Prudently retiring to Baalbek, after eight years he returned to Damascus where he was denounced as an apostate from Islam and dragged before the local governor. Having refused every opportunity to embrace Islam and regain his freedom, he was eventually executed by order of Muhammad, the nephew of the caliph al-Mahdi, on 14 February 162/779. Texte grec et latin de Combefis.

    Romanos : a Byzantine monk native to Galatia, he was taken prisoner by muslim raiders in 154/771. After years in captivity (mostly in Baghdad), he was executed for reconvening Byzantine prisoners to Christianity after they had apostatized through fear, by order of the caliph al-Mahdi at al-Raqqa on 1 May 163/780. Traduction anglaise dans : "Three Christian Martyrdoms from Early Islamic Palestine: Passion of Peter of Capitolias, Passion of the Twenty Martyrs of Mar Saba, Passion of Romanos the Neo-Martyr" par S. J. Shoemaker

    Dahhak (Bacchus) : a convert to Christianity (his father had converted to Islam while his mother remained secretly attached to the Christian faith), he became a monk of Mar Sabas. After convening five of his brothers to Christianity he was executed in Jerusalem under the governor Harthama (170/786-7). Texte grec et latin de Combefis.

    George of Bethlehem : a monk of Mar Sabas, he entered Western ecclesiastical history as one of the martyrs of Cordoba. He was executed for his violent invective against Islam (along with Aurelius and Sabigotho, Felix and Liliosa, executed for apostasy) under the emir 'Abd al-Rahman II on 27 July 852 (238). Texte latin d'Euloge de Tolède in PL 115.777-792


    Qays al-Ghassani ('Abd al-Masih), who was executed in al-Ramla for apostasy on the orders of the local governor, perhaps just after 245/860. English translation in : S. H. Griffith, "The Arabic Account of 'Abd al-Masih an-Nagmni al-Ghassani", Le Museon 98, 1985, pp, 331-74

    Voir : Syrian Christians Under Islam : The First Thousand Years, p 116-118


    Les vingt moines de St Sabas, martyrs en 796

    De la prise de Constantinople à la chute de l'empire ottoman

    Néo-martyres orthodoxes :
    I. Argyré de Brousse
    II. Kyranna d'Abyssoka
    III. Aquiline de Zaklivéri
    IV. Slato de Slatena
    V. Marcelle de Chio
    VI. Ketevania, reine de Cachétie
    par R. Bousquet, Échos d'Orient Année 1907 Volume 10 Numéro 64 pp. 151-154

    Philothée Bénizélou d'Athènes par R. Bousquet, Échos d'Orient Année 1906 Volume 9 Numéro 60 pp. 288-292 


    Les quatre néo- martyrs d'Agrinion :
    Louis Arnaud, Échos d'Orient Année 1911 Volume 14 Numéro 90 pp. 288-292

    Néo-martyrs orthodoxes : Michel d'Athènes et Angelis d'Argos
    Louis Arnaud, Échos d'Orient Année 1913 Volume 16 Numéro 102 pp. 396-408
     

    Un prétendu néomartyr grec par R. Bousquet, Échos d'Orient Année 1905 Volume 8 Numéro 55 pp. 350-353
     

    Le néomartyr Nicolas Casetti par R. Bousquet Échos d'Orient Année 1906 Volume 9 Numéro 61 pp. 363-366
    le néomartyr Michel Mauroeides par V. Laurent, Échos d'Orient Année 1939 Volume 38 Numéro 195 pp. 371-379

    Les néo-martyrs de Jannina : Georges le foustanellas, Jean le tailleur et Anastase le hiéromoine, d'après Echos d'Orient, vol 16, 1913 p 517-525 (article original)

    La page "Néo-martyrs" de Wikipedia

    L'extermination des Arméniens

    De la chute de l'empire ottoman à nos jours

    "Les attentats contre les églises ont cela de positif d’être déplorés – au moins officiellement – par les musulmans (même par le grand imam d’Al Azhar). Même s’il est permis de douter parfois de la sincérité de ces déclarations, c’est autant d’acquis. L’islam ne sera ébranlé que, comme le paganisme, par la reconnaissance de sa propre injustice devant le sang des martyrs, leur pardon et leur longanimité."  (5 janvier 2018, par un moine copte)

    Les Martyrs coptes de Libye (15 février 2015)

    Jacques Hamel, prêtre catholique français (26 juillet 2016)

    Les martyrs coptes de Tanta et d'Alexandrie (9 Avril 2017)

    Les Martyrs coptes de Minya (26 mai 2017)

    Et d'autres... d'autres encore...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :