• Le dialogue d'Abraham de Tibériade : Table des matières

    Dialogue d'Abraham de Tibériade

     Table des matières

     du Dialogue d'Abraham de Tibériade

     avec Abd-al-Rahman al-Hashimi

     à Jérusalem vers 820.

     d'après l'édition de

     Giacinto Bulus MARCUZZO,

     1986

     

    PLAN DU TEXTE DU DIALOGUE

     

    CHAPITRE PREMIER

     STATUS QUAESTIONIS ET PRÉPARATION DU DIALOGUE p. 1-24

    A. État des chrétiens et perplexité de l'émir Abd al-Rahman 1-5

    B. Proposition du précepteur: tenir une rencontre entre musulmans, chrétiens et juifs 6-10

    C. Convocation des interlocuteurs 11-15

    D. Arrivée du moine Abraham de Tibériade et échange de civilités 16-24

     

    CHAPITRE DEUXIÈME

    LE DIALOGUE AVEC L'ÉMIR LUI-MÊME

     A. Introduction 25-32

     1. Enonciation du dialogue et appréhension du moine 25-27

     2. L'émir promet protection et liberté de parole 28-29

     3. Le moine met en relief les qualités de l'interlocuteur ' 30-32

     B. Point de départ: la vraie religion ....................33-53

     1. Position du moine 33-42

     a) Caractéristiques de la vraie religion ' 33-36

     b) Caractéristiques du vrai croyant 37-38

     c) Leur identification avec la religion chrétienne 39-42

     2. Position de l'émir 43-53

     a) Réfutation de l"émir: le Christ est "hanif" et "musulman" 43-45

     b) Invitation du moine à "libérer l'âme" pour accueillir l'exposé 46-48

     c) Identification de la vraie religion avec l'islam 49-53

    C. Interruption des sujets théologiques et mise au point de quelques aspects du dialogue 54-102

    1. Dispositions fondamentales pour tout dialogue 54-62

    a) Devoir d'écouter toutes les parties 54-56

     b) S'adapter aux diverses catégories d'interlocuteurs 57-62

     2. Une première initiative de l'émir _ n. 63-79

     a) Invitation à se convertir à l'islam et promesses 63-65

     b) Étonnement du moine et revendication de liberté 66-68

     c) Réitération des bonnes dispositions de la part de l'émir 69-72

     d) Appréciation du moine, mais refus de se convertir 75-79

     3. Une deuxième initiative de l'émir 80-88

     a) Intimidation de l'ê7nir et exigence d'explications 80-81

     b) Le moine femme et précise sa position de foi 82-88

     4. Réalisation d'une entente sur des principes fondamentaux du dialogue 89-102

     a) Sur la liberté religieuse 89-96

     b) Sur la protection et la liberté de parole 97-102

      D. Reprise du dialogue avec la réponse du moine aux diverses questions soulevées par l'émir

     1. Le "hanîfisme"

    2. La divinité et l'humanité du Christ

    3. Mahomet et sa communauté

    4. Le prince des croyants

    5. Le Coran et la "sahàdah"

    E. Conclusion: réactions mutuelles

    CHAPITRE TROISIEME

     INTERVENTION D'AL-MANZÜR IBN GATAFÀN AL-'ABSI 144-322

    A. Introduction

    1. Chaque interlocuteur fait preuve d'assurance

    2. Base du dialogue théologique: les Écritures et le Christ 150-163

    B. Première question : les Personnes de la Trinité 164-232

    1. Préliminaires: termes et principes

    2. Preuves bibliques

    3. Preuves par les analogies

    4. Résumé conclusif

    C. Deuxième question; le Christ

    1. L'Incarnation

    a) Mode et finalité

     b) Accueil auprès des hommes

     2. Preuves de sa divinité

     a) Première preuve: Le Christ est la vie et il dispose de la vie 260-261

     b) Deuxième preuve: Le Christ est supérieur aux prophètes 262-275

     1) Dans la réalisation des miracles 262-270

     2) Dans la connaissance du "mystère"

     3) Dans la conscience de son identité et de sa mission

     3. La crucifixion

     a) Position musulmane: ll s'agit d'une "ressemblance"

     b) Réponse du moine: causer une fausse "ressemblance" n'est pas digne de Dieu, et le témoignage des Apôtres est irréfutable 278-288

    D. Troisième question: les Ecritures et l'Évangile

    1. Objection de la falsification ("tahrif")

    2. Preuves de l'authenticité de l'Evangile

                a) Le témoignage des Apôtres, "auxiliaires de Dieu"

    b) Les exigences morales et spirituelles; l'accueil auprès des hommes 293-298

     c) La sublimité de son enseignement sur n'importe quel texte prétendu authentique

     d) L'harmonie interne: la promesse. l'attente et la venue du Christ 302-306

    E. Conclusion; réponse à deux objections sur le Christ 307-322

    1. Qui est plus digne, Mahomet ou le Christ? 307-310

    2. Est-ce que le Christ connaît les secrets? 311-322

     

    CHAPITRE QUATRIÈME

    INTERVENTION DU BÉDOUIN AL-BÂHILÎ 323-389

     A. Question christologique: le Verbe habiter-il en Jésus? 325-357

     1. Questions d'al-Bâhilî 325-331

     2. Réponses du moine 332-353

     a) Analogies avec les anges gardiens 333-349

     b) Analogies avec le soleil 350-353

     3. Principes conclusifs

    B. Question rituelle et spirituelle : quelle est la vraie purification?

    1. Sens de la purification rituelle

    2. Raison et origine de la purification rituelle musulmane

    3. Description de la vraie purification. celle de la foi

    4. Supériorité de la purification de la foi sur la purification rituelle

    C. Nouvelle question christologique: le Christ est-il créé ou incréée?

    1. Le principe

    2. Témoignage du Coran sur "l'adoration à Adam"

    3. Témoignage de la Bible sur la "dignité du Christ"

    CHAPITRE CINQUIÈME

     INTERVENTION DU PELERIN AL-BASRI

    A. Présentation de l'interlocuteur et le point sur le dialogue

    B. Débat sur la divinité du Christ

    1. Pourquoi le Christ a-t-il payé le tribut?

                a) Le récit évangélique

    b) Interprétation du fait

     c) Fondement de l'interprétation

     2. Comment expliquer l'éventualité d'un accident à Marie et à Jésus?

                 a) La supposition

                 b) La réponse grâce un anthropomorphisme coranique

     c) Remarques conclusives

      3. La prière du Christ n'est-elle pas signe de servitude, et donc les chrétiens ne sont-ils pas polythéistes?

     a) Le témoignage de l'Evangile

     b) L'interprétation

     1) Pas de polythéisme: Le chrétien n'est pas "associationniste" (musrik), mais "associé" (mustarik) au Christ

     (2) Pas de "servitude", mais "miséricorde et pardon"

     4. Le Christ est-il créé ou incréé?

                 a) Contraste sur la "révélation" du Coran

     

    b) Absence de contradiction entre la naissance du Christ et sa divinité

     

    5. Le Christ n'est-il pas comme les autres prophètes?

     

    a) La comparaison objective du "rang" de chaque prophète

     b) Témoignage biblique sur la "seigneurie et l'élévation" du Christ

     C. Débat sur la Croix 512-534

     1. Question de l'émir sur "l'adoration d'un bois" 512-517

     2. Motif de "l'amour" des chrétiens pour la croix: son sens et sa puissance 518-522

     3. Rapprochement et différence entre l'amour pour la croix et l'exaltation des lieux saints islamiques 523-534

     D. Conclusion: Débat sur la résurrection et l'éveil  535-545

     CHAPITRE SIXIÈME

     CONCLUSION GÉNÉRALE DU TEXTE 546-584

     A. Ordalies 546-565

     1. Preuve du poison 550-556

     2. Exorcisme sur une possédée 557-560

     3. Preuve du feu 561-565

     B. Conséquences finales 566-584

     1.Conversions au Christ 566-571

     2. Martyre de deux convertis 572-579

     3. Emprisonnement provisoire et libération du moine 580-584

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :